23 juillet 2010

Limitez l'arrosage!

Vous êtes à la recherche d'astuces pour limiter la corvée de l'arrosage, réduire votre facture d'eau ou bien dans une démarche écologique? Voici un article qui pourrait bien vous donner quelques pistes.

Si vous n'avez pas encore aménagé votre jardin ou vous souhaitez aménager un nouveau massif, pensez aux plantes méditerranéennes. Ces plantes ont développé des systèmes ingénieux pour s'adapter au manque d'eau : double système racinaire pour capter l'eau en profondeur et en surface, bulbe (Iris), diminution de l'évaporation (le Romarin avec ses feuilles enroulées), feuilles grises ou velues (Ballote), feuilles vernissées (chêne vert). Pour compléter la liste : plantes grasses, graminées, Lavande, Thym, Ciste, Teucrium, Gaura, Albizzia, Buddleia, Yucca, Laurier Rose, Althéa, Bignone, Abriète, Arbre à perruques, Erigeron, Phlomis, Sauges, sedums, Euphorbes... la liste est encore longue...

100_8463

Gaura lindheineri

Observez la flore locales, ces espèces autochtones sont acclimatées au climat de la région, et n'ont besoin d'aucune aide pour subsister. Faites attention aux photos et conseils tentants de magasines de jardinage, la plupart du temps les photos proviennent de jardins situés dans des départements qui ne connaissent pas la sècheresse, même en été!

Lors de la plantation réalisez une grande cuvette autour de du plant afin de retenir un maximum d'eau au moment de l'arrosage. L'eau pénètrera en profondeur, les racines s'enfonceront profondément, et la plante pourra d'ici quelques années trouver de l'eau toute seule. La cuvette doit pouvoir contenir au moins 20L pour chaque arrosage, et ceux-ci seront faits toutes les 1 ou 2 semaines. Ce point est important, car un arrosage bref tous les 2 jours est inefficace, il incite les racines à rester à la surface et la plante a rapidement soif, elle devient dépendante de votre arrosage.

Par temps chaud arrosez aux heures les plus fraîches, idéalement le soir. La plante peut alors en profiter toute la nuit.

100_8466

Laurier rose (Nerium Oleander)

Attendez que les plantations mo ntrent des signes de déshydratation ( feuilles pendantes) avant d'arroser, elles déshabituerons à des arrosages plus espacés. Les plantes ont des poussées de croissance au printemps et en automne mais pas en plein été, elle ont des besoins en eau amoindris.

Un binage vaut deux arrosages. Ce dicton populaire est avéré! Enlevez la croute en surface, l'eau pénètrera en profondeur et l'évaporation sera divisée par 2.

Le paillage est aussi un moyen efficace de lutter contre l'évaporation de l'eau. Qu'il soit végétal (végétaux broyés, écores, paillettes...), ou minéral (graviers, galets...), il faut qu'il ai une épaisseur d'au moins 10 cm pour être efficace. Pour éviter le développement de maladies (humidité+chaleur), réservez cette méthode aux sujets suffisamment anciens (plus de 3 ou 4 ans).

100_8469

Sedum

Pour faire des économies, récupérez l'eau de pluie. Elle contient moins de polluants que l'eau du robinet, elle est donc parfaite pour le potager. Il existe différents moyens, vous en trouverez un adapté à vos besoins et votre budget.

Alors je vous invite à mettre en oeuvre tous ces moyens, et dites moi ce que vous en pensez!


Posté par aurorejardin à 22:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Limitez l'arrosage!

Nouveau commentaire